DĂ©couvrir assoconnect Essai gratuit

Revue de presse des associations - Juillet 2020

21 juillet 2020

Sur la plage abandonnĂ©e, quoi de mieux que de lire la revue de presse de l’étĂ© ?

Sans surprise, l’actualitĂ© a Ă©tĂ© particuliĂšrement chargĂ©e ces derniers mois pour le secteur associatif. A la fois durement affaiblies et fortement sollicitĂ©es par la crise sanitaire, les associations n’ont pas connu beaucoup de rĂ©pit depuis le dĂ©but de cette annĂ©e 2020.

Ne dĂ©sespĂ©rons pas pour autant : quelques bonnes nouvelles et initiatives sont tout de mĂȘme Ă  saluer. Voici le programme :

C’est parti !

revue-presse-associative-juillet

Solidarité nationale : les belles initiatives nées du confinement

Face Ă  l’engagement sans faille des soignants durant la crise sanitaire, de nombreux Ă©lans de solidaritĂ© ont Ă©mergĂ© et donnĂ© lieu Ă  des opĂ©rations exceptionnelles.

Parmi elles, #ProtegeTonSoignant, un collectif multidisciplinaire mis sur pied le 23 mars 2020, a rĂ©coltĂ© plus de 7,4 millions d’euros de dons de particuliers et d’entreprises. Cet argent a entiĂšrement Ă©tĂ© investi dans l’achat de matériel, commandé et livré directement à près de 400 établissements de santé dans toute la France.

En parallĂšle, la tombola Stars Solidaires, lancĂ©e par trois entrepreneures (Natacha Benabou, Marguerite Courtois, MilĂ©na Benchetrit) et AssoConnect a permis de rĂ©colter plus 1,5 million d’euros pour le collectif. 190 cĂ©lĂ©britĂ©s de tous horizons ont participĂ© Ă  cette tombola gĂ©ante en mettant en jeu des objets personnels ou des expĂ©riences uniques Ă  leurs cĂŽtĂ©s : le maillot de ZinĂ©dine Zidane, un rĂŽle dans le prochain film de Gilles Lellouche, le disque d’or de Chantal Goya
 Il y en avait pour tous les goĂ»ts !

Blog_Images_Articles-revue-presse-juillet-2020-stars-solidaires

De nombreux autres mouvements de soutien aux soignants ont vu le jour durant cette pĂ©riode d’isolement, comme #TousConfinĂ©sTousEngagĂ©s ou encore #20h05 Je Donne.

La puissance d’Internet et des rĂ©seaux sociaux aura ainsi rĂ©ussi Ă  placer le confinement sous le signe des interactions sociales et de la solidaritĂ© : ça rĂ©chauffe le cƓur, vous ne trouvez pas ?

juillet-revue-presse-associative

Premiers rĂ©sultats chiffrĂ©s de l’impact du Covid-19 sur les associations

Le Mouvement Associatif, ainsi que plusieurs acteurs de l’ESS (Recherches et SolidaritĂ©s, le RNMA, France GĂ©nĂ©rositĂ©s, etc.) ont publiĂ© une Ă©tude passionnante sur les effets du Covid-19 sur le secteur associatif.

Parmi les résultats les plus marquants, on relÚve notamment que :

  • Plus de 50% des associations poursuivent le tĂ©lĂ©travail depuis le dĂ©confinement,
  • 70% des associations n’ont pas pu maintenir plus de 20% de leur activitĂ© durant la pĂ©riode,
  • PrĂšs de 2 associations sur 3 ont dĂ» mettre en place de nouveaux outils numĂ©riques.

recherche-vie-associative-revue-presse

Enfin, pour 60% des structures interrogĂ©es, la reprise de l’activitĂ© ne pourra se faire qu’en septembre.

La rentrĂ©e associative s’annonce encore plus stratĂ©gique que les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes pour le secteur.

revue-presse-juillet-association

CrĂ©ation d’un fonds de 15 millions d’euros pour les petits clubs sportifs 

Parmi les secteurs associatifs impactĂ©s par la crise sanitaire, le milieu du sport a particuliĂšrement souffert. L’annulation obligatoire des Ă©vĂ©nements de fin d’annĂ©e a privĂ© les clubs de l’une de leurs plus importantes sources de recettes.

Pour les plus petits d’entre eux, la crise du Coronavirus a signĂ© le dĂ©but de l’asphyxie. Face Ă  cette situation, l’Agence nationale du sport (ANS) a votĂ©, jeudi 25 juin 2020, la crĂ©ation d’un fonds de soutien de 15 millions d’euros pour les clubs dont la chute d’activitĂ© a Ă©tĂ© la plus rude.

association-revue-presse-actualites

Le MinistĂšre des Sports, qui contribue au projet Ă  hauteur de 7 millions d’euros, a indiquĂ© que les associations sportives prioritaires seraient celles qui n’emploient aucun salariĂ© et n’ont pas bĂ©nĂ©ficiĂ© du chĂŽmage partiel.

D’aprĂšs une Ă©tude de la banque BPCE sur la filiĂšre sportive, 89% des clubs de sport n’ont pas de salariĂ©.

association-revue-presse-juillet

Le télé-bénévolat attire de nouveaux adeptes

Voilà un terme qui a le vent en poupe depuis plusieurs mois : le télé-bénévolat a fait de nouveaux adeptes depuis le confinement.

Ce format d’engagement Ă  distance possĂšde le double avantage de respecter les distances de sĂ©curitĂ© tout en maintenant l’activitĂ© de l’association. RĂ©sultat : d’aprĂšs l’étude menĂ©e par Recherches et SolidaritĂ©s, 6 bĂ©nĂ©voles sur 10 vont dĂ©sormais poursuivre leur engagement en tĂ©lĂ©-bĂ©nĂ©volat.

vie-associative-revue-presse-recherche

Largement facilitĂ© par les nombreux outils numĂ©riques qui existent aujourd'hui, le travail Ă  distance ne s'est donc pas arrĂȘtĂ© en mĂȘme temps que le confinement. Reste Ă  voir ce qu’il en sera Ă  partir de la rentrĂ©e de septembre, quand les activitĂ©s reprendront - on l’espĂšre - leur cours habituel.

vie-associative-revue-presse

Disparition du ministĂšre de la vie associative

Avant le remaniement du 8 juillet 2020, les questions relatives à la vie associative en France relevaient du bien nommé MinistÚre des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative.

Depuis la nomination du Premier ministre Jean Castex et de son nouveau gouvernement, ce ministĂšre a disparu, de mĂȘme que son secrĂ©tariat d’Etat. En effet, Gabriel Attal s’est vu confier le Porte-parolat du gouvernement.

Mais alors, comment et par qui seront traités les sujets liés au secteur associatif dans les mois à venir ?

A ce stade, la question est encore floue, mais il semble que le sujet relĂšve dĂ©sormais du ministĂšre de la CitoyennetĂ©, dont est chargĂ©e MarlĂšne Schiappa. Si ses prĂ©rogatives sont encore "en cours de dĂ©finition" d’aprĂšs le MinistĂšre de l’IntĂ©rieur, ses missions concerneront le vivre-ensemble dans sa globalitĂ©. Cela sous-tend "les sujets de l'intĂ©gration, de la lutte contre les discriminations, l'acquisition de la nationalitĂ© française, l'animation de la vie associative, la politique d’engagement des citoyens dans le cadre des Ă©lections".

actualites-revue-presse-vie-associative

Affaire Ă  suivre. En attendant, le dĂ©cret du 15 juillet 2020 a actĂ© que le secteur de l’ESS relevait dĂ©sormais du ministĂšre de l’Economie.

revue-presse-vie-associative

DĂ©fiscalisation des dons jusqu’à 75% : un dispositif en cours d’étude

Le 23 juin 2020, le syndicat France Générosités a publié son BaromÚtre annuel de la générosité des Français, portant sur les dons reçus par ses 46 associations et fondations membres.

Bonne nouvelle a priori : aprĂšs une chute l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, les dons ont augmentĂ© de 3,5 % en 2019. La barre de la gĂ©nĂ©rositĂ© est ainsi revenue au mĂȘme niveau qu’en 2016, notamment grĂące au don en ligne, qui a progressĂ© de 16 %.

Toutefois, le nombre de donateurs a fléchi, et le bilan global est plutÎt mitigé.

Pour y remĂ©dier, France GĂ©nĂ©rositĂ©s a soumis trois propositions de mesures au gouvernement. L’une d’elles a Ă©tĂ© reprise par une quarantaine de dĂ©putĂ©s de la majoritĂ©. Elle porte sur le passage de la dĂ©fiscalisation des dons Ă  75 %, contre 66 % dans la majoritĂ© des cas aujourd’hui.

revue-presse-actualites-vie-associative

Cette disposition pourrait permettre de retirer quelques bĂątons actuellement dans les roues des associations, durement affaiblies par la crise sanitaire depuis le mois de mars. L’an dernier, dans le cadre de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, une telle mesure avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© mise en place, de façon exceptionnelle.

juillet-revue-presse-vie-associative

Comme le souligne ce panorama des actualitĂ©s rĂ©centes, les effets de la crise sanitaire n’ont pas fini de se faire ressentir sur les associations. ActivitĂ©s Ă  l’arrĂȘt, ressources financiĂšres coupĂ©es, baisse des donateurs


2020 en fait voir de toutes les couleurs au secteur.

Pour pallier un tant soit peu aux difficultĂ©s chroniques qui touchent nos associations, nous ne pouvons que vous encourager, plus encore que d’habitude, Ă  vous engager. Que vous donniez du temps ou de l’argent, votre aide est plus que nĂ©cessaire, aussi minime qu’elle vous paraisse.

Rendez-vous en fin d’annĂ©e pour la prochaine revue de presse. D'ici lĂ , serrons-nous les coudes et espĂ©rons que la seconde partie de 2020 soit celle du rebond pour l'ensemble du secteur associatif !