Découvrir assoconnect Essai gratuit

4 bonnes pratiques et 4 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux de votre association

Il existe de nombreux réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn, Snapchat, Instagram ou encore Twitter pour ne citer que les plus connus. Ils peuvent vous être utiles pour communiquer à propos de vos événements, entretenir l'image de votre association ou faire parler de vous

Or, la gestion des réseaux sociaux est un métier à part entière, communément appelé “community management”. 

Les réseaux sociaux sont généralement considérés comme indispensables dans la stratégie de communication de votre association. Toutefois, si on n’y prend pas garde, ils peuvent devenir une énorme perte de temps sans donner de résultats satisfaisants.

Dans cet article, nous vous partageons nos conseils pour optimiser la gestion de vos réseaux sociaux et rendre leur utilisation efficace :

En avant !

Téléchargez gratuitement la fiche technique des bonnes pratiques à adopter sur les réseaux sociaux de votre association !

Je demande ma fiche technique
assoconnect association communication réseaux sociaux

Votre association sur les réseaux sociaux : posez-vous les bonnes questions 

Il est nécessaire dans un premier temps de bien définir ce que vous attendez de vos réseaux sociaux. Publier sur les réseaux sociaux sans avoir de stratégie de communication n’a pas grand intérêt. 

Quels sont vos objectifs de communication sur les réseaux sociaux ?

Commencez par définir votre premier objectif de communication. Parmi les différents objectifs, vous pouvez vouloir par exemple : 

En bref, quel rôle doivent jouer les réseaux sociaux ? Quelle est leur utilité pour votre association ?

Attention, limitez-vous à un objectif - deux maximum - pour éviter de perdre en efficacité dans votre communication.

Quelle est votre cible sur les réseaux sociaux ?

 

A qui souhaitez-vous vous adresser ?

Vous vous demandez probablement pourquoi il faut définir une cible en particulier. 

La réponse est simple : si vous essayez de parler à tout le monde, vous ne parlerez en fait à personne. Si vos messages ne sont pas suffisamment orientés, ils risquent de ne pas avoir l’effet escompté. Ainsi, personne ne se sentira réellement concerné par le message que vous souhaitez transmettre.

C’est pourquoi il est indispensable de savoir à qui vous souhaitez vous adresser

Définir une cible vous permet d’adapter votre message aux personnes que vous cherchez à atteindre. Le message ne sera par exemple pas le même selon que vous vous adressiez à des jeunes ou des personnes âgées. 

Pour définir une cible, plusieurs éléments peuvent être pris en compte :

  • la tranche d’âge,
  • le genre,
  • la localisation,
  • la profession, 
  • la situation familiale,
  • etc. 

Creusez les usages de votre cible sur les réseaux sociaux 

Identifier les personnes à qui vous souhaitez parler ne suffit pas, il s’agit de connaître et de comprendre ces personnes.

Plus vous aurez une connaissance fine de votre cible, plus efficace sera votre communication grâce à des messages ciblés et pertinents.

Pour cela, il vous reste quelques questions à vous poser : 

  • Sur quel(s) réseau(x) social(-aux) votre cible se rend-elle régulièrement ? 
  • Pourquoi votre cible se rend-elle sur ces réseaux sociaux ? 
  • A quelle heure et dans quel contexte votre cible consulte-t-elle ces réseaux sociaux ?
  • Les réseaux sociaux sont-ils plus utilisés dans un but de divertissement ou d’information ? 
  • Votre cible s’attend-elle à voir vos messages sur ses réseaux sociaux ?
  • Votre cible est-elle plus sensible aux photos, aux vidéos, aux témoignages ?
  • Est-elle habituée à commenter ou partager des publications ? 

Il est évident que vous n’avez pas de boule de cristal pour vous donner les réponses à tout cela. Pour ne pas rester dans le flou, 2 possibilités cumulables d’offrent à vous. 

D’une part, il existe de nombreuses études et articles sur les usages des réseaux sociaux par les différentes catégories de population.

D’autre part, vous pouvez tout simplement poser la question à votre destinataire type. Vous ciblez des donateurs et donateurs potentiels ? Interrogez quelques uns de vos donateurs actuels sur les habitudes sur les réseaux sociaux !

Quelles ressources avez-vous à disposition pour atteindre votre cible ?

De quoi disposez-vous pour alimenter vos réseaux sociaux ? Ces ressources sont à prendre en compte afin de prévoir votre gestion des réseaux sociaux de votre association en fonction de vos capacités.

Demandez-vous alors ce que vous disposez en termes :

  • de temps,
  • de capacité de diffusion,
  • de contenus existants : photos, articles de blog, podcasts, vidéos, etc.
  • de visibilité au travers de votre site internet : est-il à jour et sécurisé ? A-t-il les bonnes fonctionnalités (ex : adhésions en ligne, dons en ligne, etc.) ? Est-il responsive ?

Vos ressources sont tout autant d’outils qui vous permettront d’alimenter vos réseaux sociaux.

Si vous avez peu de contenus à diffuser sur vos réseaux sociaux, rien ne sert alors de vous imposer des quotas élevés de publications, vous risquez d’être rapidement à court de matière ! 

assoconnect association communication réseaux sociaux

Analysez vos performances actuelles sur les réseaux sociaux : faites le bilan

Les réseaux sociaux nous sont généralement familiers car utilisés dans un cadre personnel. Il n’est alors pas rare de naviguer à vue et publier selon notre intuition en considérant que les publications qui nous plaisent plairont à tout le monde

Or, les goûts et les couleurs ne se discutent toujours pas, et les performances d’une publication à l’autre peuvent largement varier. Il s’agit donc d’apporter un peu d’analyse à tout cela. 

association communication réseaux sociaux

Voici quelques éléments à prendre en compte dans vos analyses. 

Les réactions sur la publication

Voici certaines informations facilement accessibles qui vous donneront des indications sur l’efficacité de vos publications :

  • le nombre de réactions avec les emojis "j'aime", "j'adore", etc.
  • les commentaires : évidemment, mieux vaut qu’ils soient bons. Toutefois, des mauvais commentaires vous permettront de connaître vos axes d’amélioration,
  • les partages.

L’analyse de vos premières publications vous permettra d’obtenir des informations importantes. 

Vous saurez quelles sont celles qui fonctionnent, à quelle heure il est préférable de publier, etc. À la suite de cela vous pourrez élaborer une stratégie de planification des publications. 

Sur Facebook, tous ces éléments sont faciles à trouver dans la rubrique “Statistiques” puis dans l’onglet “Couverture” sur le menu à gauche.

L’objectif est-il atteint ? 

Est-ce que ces publications répondent à l’objectif principal ? 

Disons par exemple que votre objectif principal est de générer des inscriptions à un évènement. Savez-vous combien de personnes se sont inscrites par le biais de vos réseaux sociaux à votre événement ? Pour pouvoir répondre à cette question, vous pouvez mettre en place des outils d’analyse.

Ces outils vous permettent par exemple de voir le nombre de clics sur votre publication. Attention toutefois : le nombre de clics n’est pas un garant du nombre d’inscrits. Vous pouvez demander comment les personnes intéressées ont connu l'événement lorsqu’ils s'inscrivent ou directement pendant l'événement.

Pour vous aider dans cette étape, vous pouvez télécharger notre guide des outils numériques pour les associations.

Avez-vous atteint votre cible ?

Il faut maintenant vérifier que vos publications ont bien atteint votre cible. En effet, vous avez peut-être obtenu des réactions et commentaires encourageants. Cependant, si ce ne sont pas des retours de votre cible, le résultat obtenu est peut-être à nuancer.  

Pour savoir si vous avez atteint votre objectif, vous avez la possibilité d’avoir des statistiques sur les personnes qui suivent votre page sur vos réseaux sociaux.

Sur Facebook, l’onglet “Statistiques” puis “Personnes” vous donne des indications socio-démographiques sur les personnes qui suivent votre page, voient vos publications et y réagissent.

Sans être exhaustives, ces indications vous offrent un premier aperçu de l’adéquation entre votre cible théorique et votre cible réelle.

L’heure du bilan

Si vos résultats sont en adéquation avec votre cible et votre objectif, alors poursuivez dans ce sens. 

En revanche, un virage s’impose si vous ne touchez pas votre cible ou que vous ne parvenez pas à votre objectif.

Dans ce cas, il est possible que :

  • votre cible ne soit pas très représentée sur votre réseau social,
  • votre cible ne s’attende pas à trouver ce type d’informations ou de sollicitations sur ce réseau social,
  • votre contenu ne soit pas optimisé pour répondre à votre cible et votre objectif.

L’avantage avec les réseaux sociaux, c’est que vous pouvez essayer plusieurs choses. Donc n'hésitez pas à tester différents types de publications, de publier à d'autres heures et sur différents réseaux. Et évidemment, analysez vos nouveaux résultats. 

assoconnect association communication réseaux sociaux

Les éléments à définir pour bien gérer les réseaux sociaux de votre association

Comme nous vous le disions plus tôt, les réseaux sociaux sont utiles si vous savez comment bien les exploiter. Cela demande de l’organisation au sein de votre association. La meilleure chose à faire est de bien définir les tâches qui incombent à chacun. 

Quels réseaux sociaux pour votre association ?

Demandez-vous quels réseaux sociaux sont les plus pertinents pour votre association.

Par exemple, votre chaîne Youtube est-elle vraiment indispensable ? Si vous postez une vidéo promotionnelle tous les deux ans, il est possible que cela n’ait pas un grand impact et que vous puissiez vous en passer.

Il peut également y avoir des réseaux sociaux ayant une portée plutôt interne. Prenons l’exemple d’Instagram. Votre compte peut vous servir à faire vivre la communauté ou à partager de bons souvenirs. Mais dans ce cas, il faut en être conscient et ne pas y allouer trop de temps si l’enjeu pour votre communication est faible.

Quels sont les objectifs chiffrés par canal ?

La définition des objectifs concerne les réseaux sociaux réellement stratégiques pour la communication de votre association. 

Reprenons l’exemple de votre chaîne Youtube. Si elle est simplement un moyen de stocker des vidéos, alors le nombre de personnes abonnées à votre chaîne n’est pas un indicateur à suivre. Ainsi, poser des objectifs n’est pas pertinent dans ce cas-là.

Pour les réseaux sociaux stratégiques, définissez des objectifs chiffrés. Vous pouvez les partager avec les membres de votre association pour qu’il vous aident à les atteindre. 

Par exemple, si le nombre de “j’aime” sur votre page est important, lancez-vous un challenge en interne (“Nous avons à ce jour 950 followers. Notre objectif est d’en avoir 1000 dans 2 mois. Invitez vos amis à liker notre page !”).

Qui pilote la communication sur les réseaux sociaux ?

Il est indispensable d’avoir un pilote à bord

Il est possible d’avoir plusieurs contributeurs, sur les différents réseaux sociaux pour la répartition des tâches. Mais il est important de définir un personne qui endossera la responsabilité des réseaux sociaux et la coordination entre les différentes personnes impliquées sur le sujet. 

Quelles sont les différentes choses à faire sur les réseaux sociaux de votre association ?

Pour chaque réseau social, identifiez les différentes actions à mener et distribuez les responsabilités. Par exemple :

  • la publication du contenu peut être répartie entre plusieurs personnes - attention tout de même à être cohérent dans le ton et la teneur des publications,
  • la gestion des commentaires : il est intéressant d’interagir avec votre communauté. En répondant aux commentaires de ceux qui vous suivent, vous vous montrez accessible et à l’écoute,
  • la gestion de la messagerie : vous pouvez établir une politique de réponse pour savoir qui doit répondre et vers qui il faut renvoyer les messages.

A quelle fréquence publier sur les réseaux sociaux de votre association ?

Nous voulons tous pouvoir être sur tous les fronts en même temps. Malheureusement, vous n’avez pas forcément autant de temps que vous le voudriez à consacrer aux réseaux sociaux.    

Vous connaissez la règle : préférer la qualité à la quantité. 

Mieux vaut donc moins de publications, mais des publications de qualité plutôt que des posts à tout va mal travaillés. 

Quel(s) type(s) de publication sur vos réseaux sociaux ?

La réponse à cette question se trouve en partie dans l’analyse du bilan de vos performances. Quel est le type de publication ayant eu le plus de réactions, de commentaires et de partages ?

Si les réactions sont en adéquation avec vos objectifs alors conservez ce genre de post comme modèle - tout en sachant varier les plaisirs ! 

En revanche, si les réactions ne sont pas alignées avec vos objectifs, essayez d’identifier les éléments qui fonctionnent. Peut-être que le message était bon mais que l’image n’était pas bien choisie. Gardez à l’esprit qu’il faut être cohérent, mettez en place une charte à respecter.

assoconnect association communication réseaux sociaux

assoconnect association communication réseaux sociaux

Les outils à votre disposition

Il existe plusieurs outils numériques qui vous permettent de mieux gérer et maîtriser vos réseaux sociaux. En voici quelqu’uns qui vous permettront d’améliorer la communication de votre association sur les réseaux sociaux.

Trouver les bonnes dimensions pour vos images

Les dimensions des aperçus changent souvent, et c’est parfois difficile de s’y retrouver. 

En ce moment par exemple, les dimensions sont les suivantes :

  • Photo de profil Facebook : 180x180 pixels,
  • Image sur post Facebook : 1200x630 pixels,
  • Image d’un lien Twitter : 440x420 pixels,
  • Image d’un post Instagram : 600x600 pixels,
  • Image d’un post LinkedIn : 360 x 265 pixels,
  • etc.

De nombreux blogs spécialisés permettent de suivre les critères tels que les dimensions des publications sur les réseaux sociaux, comme par exemple le Blog du modérateur.

Raccourcir les liens sur vos publications avec bit.ly 

Quand vous partagez des liens sur les réseaux sociaux, celui-ci est souvent très long et prend beaucoup de place dans votre publication. 

Tout d’abord, bit.ly vous permet de raccourcir largement vos liens en termes de caractères. Un deuxième avantage, et le plus intéressant : cet outil vous permet de suivre le nombre de clics sur vos publications, directement depuis votre compte bit.ly.

Trouver des images pour vos publications

Sur les réseaux sociaux, vous souhaitez que votre association sorte du lot. Alors même si le texte de votre publication est intéressant, il faut d’abord attirer l’attention des internautes.

Pour rendre vos publications attrayantes, vous pouvez ajouter : 

  • une image de bonne qualité, qui ne soit pas floue ni trop sombre,
  • un gif,
  • un beau visuel créé par vos soins,
  • etc.

Pour trouver de belles photos ou de belles images, vous pouvez faire un tour sur Unsplash ou encore Pixabay. Ils recensent tous deux un grand nombre de photos libres de droit que vous pouvez utiliser à votre guise. 

Si vous souhaitez partager des visuels personnalisés, vous pouvez les créer sur Canva par exemple.

Prévoir vos publications et suivre des hashtags

Pour gérer au mieux vos réseaux sociaux, quoi de mieux qu’un outil vous permettant de tous les centraliser ?

Hootsuite vous permet notamment de préparer et programmer vos publications à l’avance sur plusieurs de vos réseaux sociaux en simultané. Vous pouvez également surveiller, mesurer votre impact et obtenir des rapports d’audience. 

Scraper les liens pour vos publications

“Scraper” les liens vous permet de voir l’aperçu qui apparaît lorsque vous partagez un lien. Cela vous permet de gagner du temps quand vous réalisez vos publications. Vous évitez ainsi la mauvaise surprise des aperçus peu probants.  

Pour scraper vos liens, je vous invite à vous rendre ici.

assoconnect association communication réseaux sociaux

assoconnect association communication réseaux sociaux

Les “do” et les “don’t’” sur les réseaux sociaux de votre association

 

4 bonnes pratiques sur les réseaux sociaux de votre association

 

Créer des rendez-vous réguliers sur vos réseaux sociaux d’association 

Créer des rituels permet de fidéliser les personnes qui vous suivent

Pour avoir et conserver une certaine cohérence sur vos réseaux sociaux, établissez une charte. Par exemple, vous pouvez vous dire que :

  • le lundi, vous présentez les projets de votre association, 
  • le mercredi, vous publiez des témoignages, 
  • le vendredi, vous présentez des membres de votre association,
  • etc. 

Cela dépend bien sûr du temps que vous pouvez passer sur la communication sur vos réseaux sociaux. 

Créer un planning de publications et le respecter

Créer un planning et le respecter vous permet d’une part de gagner du temps, et d’autre part de ne pas être pris au dépourvu.

En effet en instaurant un planning, vous pouvez prévoir vos publications en avance. Vous aurez plus de temps pour y penser et les préparer.

De plus, dans le cas où vous auriez des urgences, vous n’aurez pas à gérer cela en plus puisque vous aurez déjà préparé la publication.

Adopter un ton identifiable, propre à votre association

Mettez-vous d’accord sur le ton que vous souhaitez employer sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez être sérieux ou adopter un ton plus léger. Cela doit correspondre à l’image que vous souhaitez montrer de votre association. 

Peu importe le ton que vous choisirez d’employer, tâchez de conserver le même sur chacune de vos publications pour garder une certaine cohérence.

S’appuyer sur les personnes de votre association présentes sur les réseaux sociaux

Pour vous faire connaître, vous pouvez compter sur le réseau de votre association.

Les personnes de votre association présentes sur les réseaux sociaux peuvent être les relais de vos publications en les partageant sur leur propre compte. 

Pour ce faire, n’hésitez pas à identifier les membres de votre association qui figurent sur les photos que vous partagez. N’oubliez cependant pas de leur demander leur accord au préalable !  

4 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

Vous avez maintenant les points essentiels à suivre pour améliorer la communication de votre association sur les réseaux sociaux. 

A ces bonnes pratiques à mettre en place s’ajoutent des erreurs à éviter impérativement. Elles vous font perdre en crédibilité et dégradent l’image de votre association sur les réseaux sociaux.

Partager des photos de mauvaise qualité 

C’est connu : les réseaux sociaux n’aiment pas les photos et images de mauvaise qualité. 

Je vous invite donc à éviter à tout prix les photos sombres ou floues, ou encore des photos de personnes de dos, qui ne donnent pas forcément envie d’en savoir plus.

Partager des liens avec des images peu attrayantes 

Quand vous partagez un lien, une image apparaît automatiquement : c’est l’image d’aperçu.

Il peut arriver que cette image soit peu avenante et ne donne pas très envie de cliquer sur le lien. Autre cas : lorsque l’image est trop petite ou carré, alors l’aperçu n’est pas optimal.

Pour éviter les mauvaises surprises, programmez votre publication, vous verrez l’aperçu et pourrez rectifier la situation au besoin.

Être muet sur vos réseaux sociaux

Ne pas poster, ni répondre aux messages sur vos réseaux sociaux n’est pas dans votre intérêt. Si vous êtes sur un réseau social, c’est que normalement, il a un intérêt pour vous, il poursuit un objectif clair défini précédemment. 

Donc votre association ne peut pas se permettre d’être aux abonnés absents sur les réseaux sociaux où la réactivité est le maître-mot !

Seule exception acceptée : pendant les vacances, et dans ce cas, indiquez tout simplement que votre association prend des vacances (bien méritées) et que vous donnez rendez-vous à votre communauté à la rentrée.

Faire des fautes d’orthographe

Non, non, non et re non !

Les fautes sont à bannir, quelle que soit la cible à laquelle vous vous adressez, il en va de l’image de marque de votre association. Les fautes d’orthographe vous font perdre en crédibilité, et ça, vous ne le voulez pas.

Si vous souhaitez parler aux jeunes, il y a d’autres solutions que le langage SMS (regardez du côté des memes et gif par exemple).

assoconnect association communication réseaux sociaux

Vous avez maintenant toutes les armes pour utiliser les réseaux sociaux de votre association avec succès ! 

N’essayez pas tout de suite de prévoir une multitude de publications chaque semaine sur plein de réseaux sociaux différents. Pensez à long terme. Autrement, vous risquez de perdre beaucoup de temps et vous décourager.

Pour pérenniser l’existence de vos réseaux sociaux, il vaut mieux faire simple plutôt que de compliquer la tâche et la rendre pénible !

Une dernière chose : si vous trouvez vos publications inintéressantes, il est fort probable que les internautes le pensent également. Alors amusez-vous ! 

Téléchargez gratuitement la fiche technique des bonnes pratiques à adopter sur les réseaux sociaux de votre association !

Je demande ma fiche technique

Nouveau call-to-action