DĂ©couvrir assoconnect Essai Gratuit

Ludovic Mariette nous présente Sport Value, cabinet de conseil pour l'industrie du sport

26 novembre 2020

Sport Value accompagne toutes les organisations de l'industrie du sport dans leur dĂ©veloppement. Ce cabinet partage ses activitĂ©s entre le Conseil, le Financement et le Risk Management. 

Nous avons Ă©changĂ© avec Ludovic Mariette, consultant chez Sport Value pour en savoir plus sur cet acteur unique. 

Vous pouvez Ă©galement retrouver l'interview de Pierre, co-fondateur d'AssoConnect sur le site de Sport Value.

interview-sport-value

Pourriez-vous présenter Sport Value ? Quelles sont vos valeurs ? Quelques chiffres à partager ?

Le cabinet existe depuis 2005. Notre Ă©quipe s’articule autour de trois grand mĂ©tiers qui nous permettent de travailler avec l’ensemble de l’écosystème sportif : sport amateur, sport professionnel, collectivitĂ©s, startups, entreprises de l’industrie du sport.

Les valeurs qui nous animent : HumilitĂ©, Optimisme et Bienveillance.

Voilà quelques grands chiffres qui résument bien notre activité :

  • 20 fĂ©dĂ©rations accompagnĂ©es
  • 40 organes dĂ©concentrĂ©s
  • 150 clubs amateurs
  • 50 clubs professionnels
  • 20 opĂ©rations de fusions-acquisitions rĂ©alisĂ©es
  • 500 M€ de financement de transfert effectuĂ©s
  • 3 logiciels dĂ©veloppĂ©s
  • 10 consultants passionnĂ©s !

interview-sport-value-cabinet

En quoi consistent vos différents métiers ?

Nous avons l’habitude de parler de Conseil pour les sujets liĂ©s Ă  la stratĂ©gie de dĂ©veloppement/prospective. Sport Value intervient Ă©galement sur des sujets propres Ă  l’organisation : ressources humaines, gouvernance, transformation, accompagnement du changement.

Le Financement est notre mĂ©tier historique, notamment auprès des clubs professionnels et plus prĂ©cisĂ©ment dans le monde du football. Nous nous occupons notamment de rechercher et mettre en place des solutions de financement dans le cadre de transferts de joueurs. Mais cette activitĂ© va au-delĂ   du football. Nous prenons aussi en charge toutes les opĂ©rations de levĂ©es de fonds, recherches d’investisseurs, opĂ©rations de LBO, revue des modèles Ă©conomiques et Ă©valuation financière pour les entreprises du secteur.

Le dernier métier qu’on appelle Risk Management propose à nos clients des solutions d’assurance-crédit, par exemple pour couvrir les opérations de transfert.

Sport Value s’investit aussi pleinement dans la transformation numérique des acteurs du sport. Nous avons développé des solutions logicielles pour aider les fédérations et ligues sportives dans la gestion des procédures de subventions, labellisations et contrôle économique. L’objectif est d’apporter encore plus de valeur-ajoutée à nos clients.

interview-sport-value-structures

Quelles structures ont intérêt à faire appel à vous ?

Toutes, Ă  partir du moment oĂą elles sont dans le sport ! Nous sommes pluridisciplinaires. Nous sommes aussi heureux de travailler pour un petit club associatif qui doit pĂ©renniser son 1er emploi que pour les plus grands clubs professionnels de football. Nous apportons la mĂŞme attention et bienveillance, pour revenir Ă  nos valeurs !

interview-sport-value-association

Avec quelles structures associatives travaillez-vous ?

Il y en a beaucoup. Nous travaillons avec des fédérations, des organes déconcentrés (comités départementaux et régionaux), des clubs associatifs, des associations de séjours sportifs. Nous intervenons aussi pour des clubs qui se transforment en SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) ou qui envisagent de le faire. Nous réalisons des études d’opportunité et de faisabilité. Nous croyons beaucoup à ce modèle.

interview-sport-value-asso

Avez-vous observé des grandes tendances dans le secteur du club amateur ?

Sur les 10 dernières annĂ©es, on peut constater un recul de la compĂ©tition au profit du sport loisirs et du sport santĂ©. Par ailleurs les adhĂ©rents sont de plus en plus exigeants et consommateurs : ils refusent les contraintes dans tout ce qui entoure leur pratique sportive.

L’autre constat, c’est la baisse des subventions publiques qui nécessite de requestionner le modèle économique.

L’émergence d’un secteur commercial concurrent est aussi à noter avec les salles de fitness, de football indoor, d’escalade, de basket.

Cela fait beaucoup pour des dirigeants bénévoles, qui plus est dans un secteur sportif plutôt conservateur.

interview-sport-value-asso

Quelles grandes tendances impacteront le secteur sportif dans les prochaines années ?

Concernant le futur et les tendances :

Sur  la pratique, il y aura une demande de plus en plus importante pour pratiquer avec des outils numĂ©riques : gamification, visualisation de datas divers et variĂ©es, communautĂ©s numĂ©riques etc…

Les sports d'extérieur auront aussi de plus en plus la côte : surf, trail, vélo (électrique), randonnée, swim & run etc…et dans le même ordre d’idée les sports de lenteur : contempler, se ressourcer (yoga), prendre son temps dans une société qui va de plus en plus vite.

Le sport-santĂ© va renforcer sa prĂ©sence dans le paysage. Avec la crise du Covid, il y a une prise de conscience gĂ©nĂ©ralisĂ©e de l’activitĂ© physique pour bien vieillir et Ă  tout âge. 

Nous partageons nos convictions tous les jours avec le mouvement sportif et les associations. Il faut construire un nouveau modèle pour les fédérations, avec l’intégration d’équipements sportifs en leur sein. Celles-ci se transformeront de plus en plus en centre de services et centre de ressources pour leurs clubs et structures affiliés.

La digitalisation de l’ensemble des acteurs doit être plus qu’un élément de communication. Il faut adopter aujourd’hui des outils de gestion, des applications dédiées, un réseau social sportif. Il n’est pas nécessaire d’avoir une formation technique poussée. Tous les acteurs seront gagnants.

Merci Ludovic Mariette d'avoir rĂ©pondu Ă  nos questions !