DĂ©couvrir assoconnect Essai gratuit

Bien choisir le nom de domaine du site internet de son association

16 août 2017

Auparavant, la gestion des noms de domaine Ă©tait l’affaire des professionnels de l’informatique. Mais aujourd’hui, il est possible de crĂ©er un site internet d’association sans compĂ©tence spĂ©cifique. Comprendre le fonctionnement des noms de domaine devient donc une nĂ©cessitĂ© pour quiconque souhaite crĂ©er un site web. 

Dans cet article, nous vous expliquons le fonctionnement des noms de domaine et vous donnons quelques conseils pour choisir le nom de domaine du site internet de votre association.

 

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Le nom de domaine est l’équivalent sur internet de l’adresse postale de votre maison. Elle est l’adresse unique qui permettra aux utilisateurs de trouver le site de votre association.

site-internet-nom-domaine-association

L’adresse de votre site (appelĂ©e URL) est structurĂ©e de la manière suivante :

www.monassociation.org

Sous-domaine (ex: www)

Nom de domaine (ex: monassociation)

Extension (ex: .org, .fr, .eu, .com, .io)

Le nom de domaine de votre site est stockĂ© chez un hĂ©bergeur, une entreprise qui met Ă  disposition un espace de stockage sur un serveur. Il met Ă  disposition des internautes le site de votre association.

A quoi sert le nom de domaine ?

Aujourd’hui (et depuis un moment d’ailleurs), tout le monde utilise les moteurs de recherche pour accĂ©der Ă  un site internet, mĂŞme bien connu. Depuis des annĂ©es, Â« facebook Â» est le mot clĂ© le plus recherchĂ© sur Google. Pourtant, il suffirait de taper facebook.com dans la barre de recherche pour arriver directement sur le rĂ©seau social. C’est une simple question d’habitude !

On peut alors s’interroger : plutĂ´t que de payer 30€ par an pour que mon site se trouve sur le nom de domaine www.monassociation.fr, qu’est-ce qui m’empĂŞche d’avoir un nom de domaine moins cher, comme www.frgtrzd.xyz qui ne coĂ»te que 2€ ?

Mh… Cette pratique est dĂ©conseillĂ©e ! En rĂ©alitĂ©, le nom de domaine a encore toute son utilitĂ©, et ce pour trois raisons :

  • Le nom de domaine est un critère des moteurs de recherche pour dĂ©terminer le rĂ©fĂ©rencement de votre site. Si vous espĂ©rez remonter dans les rĂ©sultats pour « Association enfants Afrique Â», votre nom de domaine a tout intĂ©rĂŞt Ă  reprendre ces termes.
  • Le nom de domaine est aussi le garant de la crĂ©dibilitĂ© de votre site. Un visiteur qui s’attend Ă  atterrir sur le site de l’Association Enfants d’Afrique ne sera sans doute pas rassurĂ© par un nom de domaine tel que www.frgtrzd.xyz. Je parie qu’il ne sera pas très enclin Ă  faire un don avec sa carte bleue !
  • Si vous Ă©ditez une brochure ou plaquette en papier, vous y ferez probablement figurer l’URL de votre site. Il est bien plus aisĂ© de recopier une URL comme www.enfants-afrique.fr sans faire de coquille. Pensez Ă©galement Ă  l’accessibilitĂ© : un mal voyant ou dyslexique aurait bien du mal Ă  se rendre sur un site Ă  l’URL farfelue…

Vérifier la disponibilité d'un nom de domaine

Pour savoir si le nom de domaine que vous souhaitez réserver pour votre site est libre, rendez-vous sur le site d’un hébergeur, par exemple OVH.

Dans la barre de recherche, tapez le nom de domaine que vous souhaitez réserver, par exemple www.monassociation.fr.

site-internet-association-choisir-nom

S'il n'est pas disponible, vous pouvez toujours essayer avec d’autres extensions. Par exemple, monassociation.fr n’est pas libre, mais monassociation.org l’est.

Si vous souhaitez vraiment rĂ©server un nom de domaine qui est dĂ©jĂ  pris, voici comment vous y prendre :

  1. Tapez sur Google "whois" + le nom d'un hébergeur, par exemple "whois ovh"
    site-internet-association-whois
  2. Rentrez le nom de domaine recherchĂ© et cliquez sur « Whois Â»
  3. Vous trouverez les informations sur le titulaire du nom de domaine. A vous maintenant d’entamer les nĂ©gociations pour le persuader de vous abandonner son nom de domaine !

Combien coĂ»te un nom de domaine ?

Posséder votre nom de domaine vous coûtera entre 10 et 20€ par an (certaines extensions sont plus onéreuses que d’autres).

Comment rĂ©server son nom de domaine et se faire hĂ©berger ?

Adressez-vous Ă  l’un des nombreux prestataires agrĂ©Ă©s pour effectuer des rĂ©servations de nom de domaine. En règle gĂ©nĂ©rale ils sont Ă©galement hĂ©bergeurs.

Nous vous conseillons Gandi, l'hĂ©bergeur d'AssoConnect, ou OVH. Ces deux hĂ©bergeurs sont français, et leur rĂ©putation n’est plus Ă  faire !

Rendez-vous donc sur le site internet de l’hébergeur de votre choix, et indiquez le nom de domaine que vous souhaitez réserver. Ils sauront vous guider dans les différentes étapes.

Peut-on transfĂ©rer un nom de domaine vers un autre hĂ©bergeur ?

Oui, il est possible de transférer son nom de domaine vers un autre hébergeur, grâce à une manipulation en ligne.

Cela prĂ©sente nĂ©anmoins un inconvĂ©nient : vous devez payer deux hĂ©bergements jusqu'Ă  ce que le contrat chez votre ancien hĂ©bergeur se termine.

Bien choisir le nom de domaine du site internet de votre association

IdĂ©alement, le nom de domaine du site de votre association doit avoir les caractĂ©ristiques suivantes :

#1 Cohérence avec votre association

Ne soyez pas crĂ©atif sur le choix de votre nom de domaine, optez pour la simplicitĂ© et l'efficacitĂ©. Il doit ĂŞtre en relation directe avec le nom de votre association, ou au moins son activitĂ©.

Il ne doit pas ĂŞtre trop long : prĂ©fĂ©rez defensecitoyens.com plutĂ´t que association-de-defense-des-citoyens.com

#2 Facile à prononcer et à mémoriser

Cela va de soi : votre nom de domaine doit ĂŞtre facile Ă  retenir. Si le nom de votre association est trop long, prĂŞtez attention Ă  la manière dont vos membres nomment l'association, c'est une piste Ă  privilĂ©gier dans ce cas. Attention aux acronymes : assurez-vous que ceux-ci sont employĂ©s par vos adhĂ©rents.

#3 Oubliez les tirets

Les humains et les moteurs de recherche sont capables de lire et différencier les mots clés dans votre nom de domaine.

Préférez www.omnisportmaville.com à www.club-omnisport-maville.com

Le premier est plus facile Ă  communiquer : il est plus rapide de dire "clubomnisportmaville.com" que "club tiret omnisport tiret maville.com". Sans compter le risque de confondre le tiret du 8 (_) avec le tiret du 6 (-) …

#4 Privilégiez les extensions "classiques"

Il vaut mieux vous cantonner aux traditionnels .com ou .fr. Elles inspirent davantage confiance.

Pour certains types d'associations, notamment les associations caritatives, d'Ă©ducation ou de dĂ©fense des droits, il peut ĂŞtre intĂ©ressant d'avoir une extension en .org ou en .ong

L'extension .org pour votre site internet d'association

Le .org caractérise les organisations à but non commerciaux et peut se réserver aussi simplement qu'un .com ou .fr

Il ne nĂ©cessite pas de dĂ©marche particulière, et ne fait pas l'objet de vĂ©rification. Mais dans l'inconscient collectif, il est synonyme de monde associatif et inspire confiance aux internautes.

L'extension .ong pour votre site internet d'association

L'extension .ong ou .ngo (si vous achetez l'une des ces deux extensions, vous posséderez automatiquement les deux) est moins connue mais fait l’objet d’une vérification.

Elle nĂ©cessite en effet une validation de la part de l'organisation Public Interest Registry (qui gère aussi les .org). Vous pouvez en faire la demande auprès des diffĂ©rents hĂ©bergeurs traditionnels.

Autre avantage : vous ĂŞtes rĂ©fĂ©rencĂ© sur leur plateforme qui liste les ONG de confiance.

Le .ngo est néanmoins plus cher (la qualité se paie), comptez par exemple 53€/an chez Gandi alors que le .com ne vous coutera que 12€.

Plus d'informations sur ce site : https://ongood.ngo.

#5 Acheter plusieurs extensions

Il peut être intéressant d'acheter plusieurs extensions pour votre nom de domaine, notamment le .fr et le .com.

Il arrive que les internautes tapent votre nom de domaine avec la mauvaise extension, par automatisme. Si vous possédez plusieurs extensions et que vous avez effectué une redirection, ils se retrouveront tout de même sur votre site.

Posséder plusieurs extensions vous évitera également qu'une association homonyme et concurrente prenne le .fr alors que vous avez le .com.

Chez AssoConnect, nous avons fait la redirection. Ainsi, si vous tapez "www.assoconnect.fr", vous ĂŞtes redirigĂ© sur www.assoconnect.com.

Nouveau call-to-action