Découvrir assoconnect Essai gratuit

La revue de presse associative de novembre 2015

Ce mois ci, zoom sur les bénévoles qui oeuvrent aux seins d'associations de secourisme et/ou d'aide aux plus démunis. 

Une revue de presse en forme d'hommage pour ceux qui sont malheureusement au coeur de l'actualité. 

 

Des héros ordinaires..

 

Métro recueille le témoignage de Florian Ogier, bénévole à la Protection civile de Paris et un des premiers secouristes sur les lieux des attentats. 

Il raconte son expérience et la prise en charge des victimes (physiques et psychologiques). 

Il nous parle également des répercussions psychologiques pour les bénévoles, "la gestion de l'après". 

Enfin, il recommande aux citoyens de se former aux premiers secours pour "être prêt"

http://www.metronews.fr/info/secouriste-la-nuit-des-attentats-du-13-novembre-il-raconte-sous-mes-yeux-ces-draps-blancs-trop-nombreux/mokt!0BfhqxihqpLNA/

 

..qui suscitent des vocations.

 

Message reçu par les Français.

Depuis le 13 novembre, la Protection Civile de Paris enregistre 2 à 3 fois plus de demandes de formation aux premiers secours selon Libération.

Voici les caractéristiques du PSC1 : 

- une journée de formation où vous allez apprendre à gérer des blessures, des malaises, des plaies

- 60€

- Vous pouvez faire votre demande auprès de la Croix rouge, Protection Civile et autres associations agrées 

 

Cette formation permet aussi de devenir bénévole dans ces associations qui assurent un volet secourisme et un volet humanitaire (notamment auprès des sans-abris) 

Selon l'article, les entreprises sont également concernées par ce regain d'intérêt pour la formation aux premiers secours.

http://www.liberation.fr/france/2015/11/24/secourisme-apres-les-attentats-les-francais-veulent-etre-prets_1415527

 

Les restos du coeur, 31ème édition

 

L'aide aux personnes démunis, c'est un sujet que connaissent bien les Restos du Coeur

 

Le Point nous apprend que pendant cette 31ème campagne, 128 millions de repas seront servis à 1 millions de personnes démunis par 70 000 bénévoles ! 

Ces bénévoles sont La ressource clé qui a tendance à se raréfier à cause des contraintes réglementaires et administratives. 

Selon le Président des Restos du Coeur, il faut que l'Etat prenne des mesures pour encourager le bénévolat et simplifier la vie associative. 

 

Bonne nouvelle du côté des dons en nature : 

La loi Coluche sur les exonérations fiscales a été étendue aux dons des producteurs de lait (7 millions de litres de lait récoltés l'an dernier) et d'oeufs, ainsi qu'aux fruits et légumes retirés du marché et transformés.

Un bon moyen de combiner solidarité et lutte contre le gaspillage. 

Les Restos du Coeur demandent maintenant que cette loi soit élargie au secteur de la viande et des céréales.

http://www.lepoint.fr/societe/les-restos-du-coeur-lancent-leur-campagne-d-hiver-30-11-2015-1985851_23.php#xtmc=association&xtnp=1&xtcr=5

 

Le sabre laser, tu manieras

 

Enfin, pour terminer sur une note plus légère, l'Express nous parle d'un nouveau sport : le Sabre Laser. 

L'association sportive parisienne Sport Saber League compte 170 adhérents qui ne sont pas tous des fans (avoués ;)) de Star Wars

Le sabre laser est d'abord un sport qui mêle différentes disciplines dont l'escrime et plusieurs arts martiaux, une sorte de "MMA du Sabre".

Le sport a trouvé son public et a créé sa Fédération qui organisera sa première compétition nationale l'été prochain

http://www.lexpress.fr/actualite/sport/video-le-sabre-laser-un-sport-de-combat-comme-les-autres_1733204.html