DĂ©couvrir assoconnect Essai Gratuit

Les 7 règles d'or du call-to-action pour votre association

2 juin 2015

Avant de nous lancer, mettons tout de suite au clair la question qui vous vient à l’esprit : qu’est-ce qu’un "call-to-action" (CTA) ?

Call-to-action signifie littéralement "appel à l’action". Sur un site internet, il s’agit du bouton principal sur lequel vous souhaitez que le visiteur clique. Il doit donc immédiatement attirer son attention et lui donner envie de passer à l’action.

De quelle action parle-t-on ? Excellente question : celle qui est la plus importante aux yeux de votre association ! Votre site a-t-il pour vocation première d’informer ? De récolter des dons ? De collecter des adhésions ? De recruter des bénévoles ? En fonction de la réponse, vous saurez quelle action vous souhaitez mettre en avant !

Sur le site d’AssoConnect, le "call-to-action" est par exemple l’essai gratuit : c’est l’action que nous souhaitons que les visiteurs de notre site effectuent - soit en priorité, soit avant de quitter votre site, afin de tester gratuitement AssoConnect pendant 30 jours.

Blog-FR_images_articles_homepage-call-to-action

Voici les 7 bonnes pratiques pour votre call-to-action associatif :

Call-to-action-CTANe gardez qu'un seul call-to-action

Pour optimiser son efficacité, il est primordial de limiter le nombre de boutons d’appels à l’action. Il ne peut en tout cas y avoir qu’un seul CTA principal, éventuellement accompagné de CTA secondaires et moins visibles.

Limiter le nombre de call-to-action vous oblige ainsi Ă  bien dĂ©terminer l'objectif principal de votre site internet. Vous allez ainsi droit au but et la personne qui visite votre site comprend tout de suite l’action qui est attendue de lui.

call-to-action-comment-faire

Exemple du site de la Croix Rouge www.croix-rouge.fr

Nous avons Ă©laborĂ© pour vous un guide gratuit pour vous aider Ă  crĂ©er ou recrĂ©er votre site internet :

Télécharger le guide

Choisissez bien les couleurs de votre CTA

Préférez dans la mesure du possible des couleurs qui donnent des émotions positives. Pour vos boutons de call-to-action, oubliez le noir, le blanc et le gris.

Surtout, essayez de faire en sorte que cette couleur ressorte bien par rapport au reste de votre site, de façon à ce qu’elle soit visible et puisse être repérée facilement.

call-to-action-couleurs

Exemple du site de Reporter sans Frontières

N'en faites pas trop

Pas besoin de mettre du relief ni de faire clignoter votre CTA pour qu’il soit vu et fonctionne. Aujourd’hui, la mode est d’ailleurs plutôt au flat design (design plat) et à la sobriété. L’efficacité de votre CTA dépendra surtout de son positionnement et de sa mise en valeur par rapport aux éléments qui l’entourent.

Faites donc simple, visez l’efficacité et tout devrait bien se passer !

Limitez votre call-to-action à 40 caractères

Le CTA doit avoir les mêmes qualités qu’un bon uppercut : fort, rapide et placé au bon endroit. Le visiteur ne doit pas avoir à réfléchir et lire votre CTA, il doit juste cliquer. Comme un panneau de signalisation, il vous indique inconsciemment l’action que vous devez effectuer grâce à 2 ou 3 mots, une couleur, voire un design particulier.

Une bonne pratique en la matière indique qu’il ne faut pas dépasser les quarante caractères. En réalité, il s’agit d’un chiffre indicatif : retenez simplement l’objectif que vous avez en tête et tâchez de faire au plus efficace.

Bannissez les carrousels ou slide show

Beaucoup de sites ont dans leur page d’accueil des images qui défilent au sein d’un “carrousel”. Malheureusement, les études ont montré que cela détériore l’attention de votre visiteur et donc son passage à l’action.

Si vous voulez que votre site soit efficace, Ă©vitez donc cette mise en page. Et si vous tenez vraiment Ă  la conserver, veillez au moins Ă  ne pas y placer votre call-to-action principal.

Améliorez la visibilité de votre CTA

C’est simple, votre CTA est tellement important qu’il ne faut pas avoir besoin de naviguer sur votre site pour le voir, c’est la première chose que doit voir votre visiteur.

Dans la mesure du possible, si un visiteur consulte votre page et navigue dessus, le call-to-action doit quand même rester visible. Si ce n’est pas possible, n’hésitez pas à ajouter un CTA très visible en haut de page, et un autre en bas de page.

De cette manière, quel que soit le parcours de l’internaute, il aura à tout moment votre bouton d’action à portée de clic.

Optimisez-le pour les mobiles

Le trafic internet sur mobile se développe année après année, et il vous revient de l’avoir à l’esprit. Votre CTA doit donc être optimisé, c’est-à-dire qu’il doit apparaître rapidement sur l’écran de votre téléphone et doit être suffisamment gros pour que l’utilisateur ne soit pas obligé de zoomer pour cliquer dessus.

Pour résumer : faites tout votre possible pour simplifier la vie des visiteurs de votre site. Le fait qu’il s’agisse de sa version mobile ne doit en aucun cas être un frein à son usage.

call-to-action-responsive

Exemple d’un CTA visible sur le site
mobile de la Croix Rouge

Pour vous aider Ă  passer Ă  la pratique, voici quelques exemples de call-to-action Ă  utiliser pour vos boutons.

En fonction du type d’association et de vos objectifs, vous pouvez opter pour : "J’adhère", "je cotise", "cotisez", ou encore "adhérez".

Vous pouvez également utiliser différentes formules en fonction de votre association. A titre d’exemple, cela peut donner par type d’association :

  • Association sportives, culturelles, d’anciens Ă©lèves, professionnelles : "J’agis", "Je deviens bĂ©nĂ©vole", "Je m’engage",
  • Pour les associations caritatives, mĂ©dico-sociales, politiques, de dĂ©fense des droits : "Je donne", "je fais un don", "donnez", "faites un don",
  • Pour les associations caritatives, mĂ©dico-sociales, de dĂ©fense des droits : "Je signe", "Je soutiens"
  • Pour les associations de dĂ©fense des droits, politiques : "Je m’informe", "je m’abonne Ă  la newsletter"
  • Pour les associations de dĂ©fense des droits, caritatives, think-tank : "Je m’inscris" , "j’achète", "je participe"

Quoi qu’il en soit, si vous voulez voir concrètement le rendu d’un CTA, voici un outil simple, gratuit et efficace pour vous permettre d’en créer rapidement : http://buttonoptimizer.com/

Ajoutons qu’il ne faut pas hésiter à effectuer des tests sur une période donnée et à adapter selon les retours et les résultats obtenus. Il est possible que vous ne trouviez pas le bon dosage au premier coup, n’ayez pas peur d’échouer et de tenter des choses.

CTA-conseils

Et voilà, vous connaissez maintenant la recette pour des boutons de call-to-action réussis. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer, à vous de jouer !

Nous avons élaboré pour vous un guide gratuit pour vous aider à créer ou recréer votre site internet

Nouveau call-to-action

Articles recommandés
Site internet

Interview de l’association Tous Bénévoles

5 min
Site internet

Jean-Marc nous présente Be Sport

5 min
Site internet

Cas client AssoConnect - SNAT

5 min