Découvrir assoconnect Essai gratuit

Revue de presse associative - Juillet 2019

Des mois que nous l’attendions et ça y est, l’été est enfin arrivé.

Et nous n’allons pas nous mentir : à mesure que le thermomètre grimpe en flèche, notre motivation à travailler a plutôt tendance à décroître.

Ca tombe bien, nous vous avons concocté une pause lecture très sympa avec une petite sélection des actualités associatives des sept derniers mois.

Au programme, 7 faits marquants des 7 derniers mois pour le monde associatif :

C'est parti pour le récap !

assoconnect association revue de presse 2019

La France bénévole 2019 : les profils des Français qui s’engagent

Fin mai, le réseau Recherches & Solidarités a publié sa dernière étude sur l’engagement bénévole des Français. S’ils sont toujours aussi nombreux - 12,5 millions, soit un Français sur quatre - leur profil a bien évolué.

Depuis 2016, les femmes ont rattrapé leur retard : leur nombre a augmenté de 1% tandis que les hommes sont en recul de 3%. Résultat : on compte aujourd’hui autant de bénévoles chez les femmes que chez les hommes, soit 24%. Un joli score à la parité parfaite.

De son côté, la jeunesse n’est pas en reste : la catégorie des moins de 35 ans est la seule tranche d’âge de la population qui s’engage davantage (+22% en trois ans). Cette évolution souligne une priorité majeure pour de plus en plus de jeunes : la quête de sens. De quoi donner confiance en la relève des bénévoles !

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter notre infographie, qui résume rien que pour vous les grandes tendances de l’engagement bénévole en 2019.

Source : Recherches & Solidarités, “La France Bénévole : évolutions et perspectives”, 16ème édition, mai 2019

assoconnect association revue de presse 2019

Première baisse des dons aux associations en 10 ans

Voilà une mauvaise nouvelle que l’on espère exceptionnelle : pour la première fois en près de 10 ans, les dons aux associations ont baissé de 4,2% en 2018, a annoncé le syndicat France Générosités au mois d’avril.

Cette baisse est d’autant plus significative que la progression des dons était jusqu’ici constante depuis 2013 (+9%).

La cause de cette générosité en berne est attribuée au contexte économique mouvant, les Français devant jongler entre la hausse de la CSG pour les retraités, la mutation de l’Impôt sur la Fortune (ISF), l’arrivée du prélèvement à la source ou encore la baisse des subventions et des emplois aidés.

Parmi toutes ces ombres au tableau, les associations engagées pour la défense des causes environnementales et animales sont les seules à tirer leur épingle du jeu : +5% de dons pour WWF et +10% pour Greenpeace en 2018.

france generosite association assoconnect

Source : France Générosités, Baromètre de la générosité 2018, avril 2019

assoconnect association revue de presse 2019

Moins d’un tiers des Français s’implique dans la vie locale

L’IFOP, associé à France Bleu et au magazine Pèlerin, a partagé en avril les résultats d’un sondage intéressant sur l’implication des Français dans la vie locale.

Si la majorité des Français, soit 66%, juge son territoire dynamique, seuls 28% d’entre eux s’impliquent dans la vie locale de leur lieu de résidence.

Par ailleurs, l’engagement des Français est plus fort dans les villes moyennes (33%) que dans les grandes agglomérations (24%) ou dans les communes rurales (29%).

Bonus : c’est la région Nord-Est qui compte le plus d’habitants impliqués dans la vie locale (33%) : prenons-en de la graine !

Les principales motivations à l’engagement sont, par ordre d’importance, la protection de l’environnement et du cadre de vie, la solidarité, la défense du patrimoine puis les activités culturelles. Le détail de l’étude donne matière à réflexion et pousse à prendre du recul sur nos propres freins et aspirations.

pelerin magazine monde association assoconnect

Et vous, qu’est-ce qui vous motive à vous engager ?

Source : Etude IFOP, France Bleu et Pèlerin Magazine sur l’engagement des Français dans la vie locale, avril 2019.

assoconnect association revue de presse 2019

L’ESS s’engage davantage pour l’égalité des genres dans son secteur

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, le CNCRESS, l’observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS, a publié un premier état des lieux. L’occasion pour plusieurs réseaux d’associations de renouveler leur engagement d’atteindre la parité dans leurs instances de gouvernance d’ici 2020.

Le Haut-Commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale, Christophe Itier, s’est exprimé à ce sujet en soulignant dans un tweet : “Malgré une dynamique enclenchée, il faut désormais accélérer”.

twitter association assoconnect revue de presse

En effet, le secteur de l’ESS en particulier polarise de nombreuses inégalités :

  • dans l’ESS plus qu’ailleurs, “les femmes sont concentrées sur un faible nombre de métiers, qui sont des métiers d’employées peu rémunérateurs”,
  • l’ESS, “en raison de ses principaux secteurs d’activité, porte un emploi parfois plus précaire”, 76% des personnes en CDD à temps partiel sont des femmes,
  • on relève 23% d’écart de salaire entre les hommes et les femmes tous métiers confondus dans l’ESS % (contre 24% en France, tous champs confondus).

Rendez-vous en 2020 pour constater les évolutions du secteur en faveur de la parité !

Source : CNCRESS, Etat des lieux de l’égalité femmes-hommes dans l’économie sociale et solidaire, mars 2019

assoconnect monde associative

20 territoires français obtiennent le label “French Impact”

En février, le gouvernement a attribué le label “French Impact” à 20 territoires français.

L’objectif de ce titre : renforcer les synergies entre les acteurs de l’innovation sociale et environnementale en France.

Ceux-ci pourront notamment accéder à des outils de financement pour le développement de leurs projets. Une seconde vague de labellisation sera annoncée avant la fin de l’année 2019.

En attendant, les premiers 20 territoires retenus sont : Aix-Marseille-Provence, Clermont-Ferrand, Est Ensemble, Figeac, Le Mans – Sarthe, Lyon-Métropole, Mayotte, Montreuillois, Nantes Métropole, Pays de Grasse, Région Bretagne, Région Normandie, Région Nouvelle Aquitaine, Roissy Pays-de-France, Roubaix, Strasbourg Eurométropole, Territoire Lédonien – Cluster’Jura, Territoire Olympique 2024, Valence-Romans, Vallée de la Marne.

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire, Labellisation des 20 premiers Territoires French Impact, 25 février 2019

assoconnect monde associative

Le Sénat adopte une proposition de loi pour favoriser l’engagement associatif

Le 6 mars, le Sénat a adopté une proposition de loi pour encourager l’engagement associatif en France. L’objectif : limiter la responsabilité juridique des dirigeants bénévoles d’association.

Selon le rapporteur du projet de loi, Antoine Karam, nos “1,3 million d'associations, leurs 13 millions de bénévoles et leurs 1,8 million de salariés jouent un rôle indéniable dans le tissu social de notre pays.”

Parmi les mesures envisagées pour soutenir le secteur :

  • l’atténuation de la responsabilité financière du bénévole dirigeant d’association en cas de faute de gestion,
  • la prise en charge des formalités de gestion d’un salarié (dispositif “impact emploi”) étendue aux associations jusqu’à 20 salariés,
  • moins de contraintes concernant le nombre de stagiaires que peuvent accueillir les associations,
  • la sensibilisation à la vie associative dans les collèges et lycées.

Affaire à suivre.

Source : Le Figaro et l’AFP, Le Sénat adopte une proposition de loi en faveur de l'engagement associatif, 06/03/19

assoconnect monde associative

Indigo, l'appli qui permet de trouver facilement des bénévoles

Fin avril est sortie l’application de troc solidaire Indigo, fondée par Stéphane de Freitas.

Son ambition : favoriser l’entraide et le lien social. Le principe est simple et plein de bon sens : donner et/ou recevoir des objets et services gratuits auprès de chez soi, géolocalisés sur une carte de votre ville.

L’application souhaite soutenir les associations en leur donnant de la visibilité ainsi qu’en “révolutionnant la manière de recruter des bénévoles”. Elle donne notamment la possibilité de trouver des bénévoles, de les répartir en équipes, d’organiser des collectes d’objets et de notifier la communauté de ses événements.

Indigo reverse également 10% de ses bénéfices à différentes causes associatives.

L’application est soutenue par de nombreuses personnalités, comme le chanteur M, qui y a offert un cours de guitare, le musicien Yarol Poupaud, ou encore la réalisatrice Liza Azuelos, qui y a proposé une séance d’écriture de scénario.

Plus d’infos sur www.indigo.world

assoconnect monde associative

Malgré le constat décevant de la baisse historique des dons en 2018, ce premier semestre 2019 a tout de même vu naître de jolies initiatives et projets pour le monde associatif.

Nous espérons évidemment que les engagements pris puissent mener à de réelles avancées pour le secteur, tant pour simplifier la vie des responsables d’associations que pour dynamiser l’engagement associatif.

En attendant nous vous souhaitons un bel été, entre vacances et préparation de votre rentrée associative. Continuez à changer le monde, on s’occupe du reste !