DĂ©couvrir assoconnect Essai Gratuit

Les réseaux sociaux où communiquer avec vos jeunes

24 octobre 2017

Ce n'est pas un scoop, les associations doivent impĂ©rativement s'intĂ©resser Ă  la gĂ©nĂ©ration Y. Mais comment lui parler ?

Les possibilitĂ©s ne manquent pas : Facebook, Twitter, Instagram, les mails, les SMS, Snapchat, WhatsApp... Il est parfois difficile de s'y  retrouver.

Pour y voir plus clair, nous avons interrogĂ© Adrien Rogissart, expert des rĂ©seaux sociaux et vice-prĂ©sident de l'association Yes You Can qui travaille avec des lycĂ©ens.

Dans cet article, nous nous concentrerons particulièrement sur les 11-20 ans : les "jeunes" de la gĂ©nĂ©ration Y (qu'on appelle les "millenials") Ă©quipĂ©s a priori de smartphones.

Voici le programme :

Je vous l'accorde, c'est dense, alors commençons maintenant.

réseaux-sociaux-association-jeunes

Les jeunes et les rĂ©seaux sociaux : Ă©tat des lieux

Avec plus de deux milliards de comptes à travers le monde, Facebook est indétrônable. Il reste le média social le plus grand public.

NĂ©anmoins, les jeunes le boudent de plus en plus.

Selon le site spĂ©cialisĂ© eMarketers, la frĂ©quentation de Facebook par les 12-17 ans a baissĂ© aux Etats-Unis en 2016 et 2017. La tendance est la mĂŞme en France.

Alors oĂą sont les jeunes ?

Globalement, 3 rĂ©seaux sociaux ont le vent en poupe du cĂ´tĂ© des adolescents et jeunes adultes : Snapchat, Twitter, et Instagram.

Une quatrième application mobile est très utilisĂ©e : WhatsApp. Souvent installĂ©e au travers des boucles familiales, cette application reprĂ©sente dĂ©sormais une opportunitĂ© intĂ©ressante pour les associations pour communiquer avec les jeunes.

Snapchat : l'amour de l'Ă©phĂ©mère

Snapchat est le premier réseau social des 12-17 ans aux Etats-Unis. Et parmi les 18-24 ans, son utilisation supplante celles d'Instagram et de Facebook.

Chaque jour, plus de 150 millions de personnes utilisent Snapchat dans le monde, et cela reprĂ©sente 10,1 millions de mobinautes en France par mois, parmi lesquels les jeunes sont largement majoritaires : 7 utilisateurs de l'appli symbolisĂ©e par un fantĂ´me sur 10 ont moins de 25 ans, 74% des Ă©lèves de 5ème ont un compte Snapchat.

Le succès de l'application tient au fait qu'elle joue sur la spontanĂ©itĂ© et l'instantanĂ©itĂ© : elle permet aux utilisateurs d'envoyer des messages Ă©phĂ©mères, qui ne peuvent ĂŞtre vus ou lus deux fois seulement avant d'ĂŞtre effacĂ©s.

Twitter : donner son avis coĂ»te que coĂ»te

ArrivĂ© en mĂŞme temps que Facebook en France, Twitter rassemble chaque mois près de 14 millions de personnes.

S'il a d'abord été pris d'assaut par les sphères médiatique, politique et journalistique, les jeunes l'ont massivement investi ces dernières années. Il représente une ouverture sur le monde, et une opportunité de donner leur avis sur absolument tous les sujets.

Les jeunes Youtubers et influenceurs actifs sur Twitter attirent et retiennent largement les jeunes sur ce rĂ©seau social. Qu'il s'agisse de sujets sĂ©rieux...

réseaux-sociaux-association-communiquer-jeunes

Ou un peu moins sérieux

réseaux-sociaux-association-twitter-jeunes

Instagram, la galerie qui concurrence Snapchat

Instagram est le réseau social dédié aux images et aux vidéos. En France, 12 millions de personnes l'utilisent chaque mois, parmi eux, les jeunes sont largement représentés.

Ce réseau social combine les formules qui font le succès de ses confrères.

Comme sur Twitter, les "hashtags" permettent de trouver des contenus intéressants et les tendances. Ils sont particulièrement utilisés dans le cadre d'événements – par exemple pour dire qu'on était à un festival.

Propriété de Facebook, Instagram a récemment mis en place des "stories" similaires à ce que propose Snapchat pour le concurrencer. Elles permettent, en complément des photos du type "galerie" qui apparaissent de manière permanente sur les profils, de partager de l'information plus fun et décalée car éphémère.

WhatsApp, l'e-mailing nouvelle génération

En France, 60% des 12-17 ans utilisent des messageries instantanées. Il est donc indispensable d'en parler dans cet article dédié aux moyens de communication avec les jeunes.

Créé en 2009, WhatsApp n'est pas un réseau social à proprement parler, mais une application mobile qui offre un service de messagerie.

Avec 1,2 milliard d'utilisateurs à travers le monde, WhatsApp s'est imposé comme un moyen de communication incontournable ces dernières années. Chaque mois, WhatsApp accueille plus de 9 millions de visiteurs uniques sur mobile en France.

Nous avons élaboré un guide complet de la communication digitale pour votre association. Téléchargez-le gratuitement

Télécharger le guide gratuitement

réseaux-sociaux-association-jeunes-communication

Les 4 conseils d'Adrien Rogissart aux associations pour communiquer avec les jeunes

  1. Commencez par dĂ©terminer vos objectifs, comme toujours lorsqu'on parle de communication. Quelles sont les informations que vous avez besoin de partager avec vos jeunes ?
  2. Ensuite, observez et demandez-leur la manière dont ils communiquent. Il y a peu de chances qu'ils changent leurs habitudes de communication, c'est Ă  vous de vous adapter Ă  eux. C'est exigeant, mais c'est comme ça !
  3. PrĂ©venez-les, et expliquez les règles du jeu. Une fois que vous avez pris en compte leurs habitudes et mis en place les outils adaptĂ©s, faites-le savoir ! Ce serait dommage d'avoir fait ces efforts pour rien. Ainsi, les intervenants de l'association d'Adrien concluent systĂ©matiquement les ateliers qu'ils animent en invitant les participants Ă  suivre le compte de l'association sur Instagram.
  4. Enfin, impliquez-les. C'est un ingrĂ©dient efficace pour une communication rĂ©ussie. Vous n'ĂŞtes peut-ĂŞtre pas très Ă  l'aise avec Snapchat, mais vos jeunes, eux, le sont. Identifiez des ambassadeurs parmi votre public, par exemple 3 ou 4 jeunes que vous sentez moteurs, intĂ©ressĂ©s par votre projet associatif et connectĂ©s aux autres jeunes et faites-en des relais.  Ainsi, Adrien a crĂ©Ă© une boucle WhatsApp avec les ambassadeurs de son association parmi les jeunes : les lycĂ©ens très motivĂ©s dans les classes des lycĂ©es partenaires. Il leur envoie les informations, et les ambassadeurs les relaient sur les groupes WhatsApp de la classe.  Il en va de mĂŞme pour Snapchat. Ce sont mĂŞme les lycĂ©ens eux-mĂŞmes qui ont crĂ©Ă© le compte de l'association et qui l'animent.

réseaux-sociaux-association-snapchat

Faire des jeunes eux-mêmes des relais auprès des autres jeunes permet de renforcer la crédibilité de l'association, l'engagement des jeunes, et la confiance entre les deux.

quels-réseaux-sociaux-association

Quels rĂ©seaux sociaux investir pour parler avec les jeunes ?

Que ce soit avec ses adhĂ©rents, ses bĂ©nĂ©voles ou ses bĂ©nĂ©ficiaires, votre association a besoin de partager de l'information : les horaires des prochains Ă©vĂ©nements ou de la sortie d'asso, les rappels des infos pratiques, des remerciements pour une implication, etc.

Et les jeunes n'échappent pas à la règle, au contraire.

Pour s'adresser à eux, les réseaux sociaux présentent de nombreux avantages pour les associations, mais leur gestion peut rapidement devenir gourmande en temps.

Nous allons voir pour chacun d'entre eux, en fonction de ses avantages et inconvĂ©nients, s'il est intĂ©ressant d'y dĂ©dier du temps pour communiquer avec les jeunes.

Instagram → oui

Instagram permet d'envoyer de l'information "dans le vent", il ne permet pas de cibler spécifiquement des personnes. Le dialogue est plus limité.

NĂ©anmoins, il prĂ©sente de rĂ©els avantages :

  • Il ne nĂ©cessite pas d'ĂŞtre connectĂ© "personnellement" pour que des personnes voient ce que vous postez,
  • Il est largement investi par les jeunes (aux Etats-Unis, 4 adolescents sur 5 utilisent Instagram une fois par mois, on peut faire l'hypothèse que c'est une tendance globalement similaire en France),
  • Le système de "hashtags" vous permet de vous rendre visible,
  • Il permet de garder une trace dans le temps et cumuler le nombre de vues sur les vidĂ©os,
  • Les "stories" connaissent une vraie croissance.

En définitive, investir Instagram est une option que nous vous conseillons d'envisager pour vous adresser à des jeunes.

Twitter → pas forcĂ©ment

Même si les jeunes sont présents sur ce réseau de micro-blogging, ce n'est pas la plateforme la plus adaptée pour envoyer de l'information aux jeunes sur le prochain événement sportif de votre association par exemple.

Twitter se prĂŞte davantage Ă  l'Ă©change avec de potentiels partenaires et permet de vous tenir au courant et en lien avec les influenceurs de votre secteur.

WhatsApp → oui

Pour votre association, l'intérêt principal de WhasApp réside dans sa dimension sociale et la possibilité qu'il offre de pouvoir créer des groupes de discussions qui peuvent rassembler jusqu'à 256 personnes. Il permet donc d'envoyer de l'information massivement, que ce soit du texte mais aussi des photos, des vidéos et des liens internet.

Les avantages de WhatsApp par rapport :

  • au SMS : tout le monde le voit, et peut rĂ©pondre Ă  tout le monde
  • au mail : les jeunes consultent WhatsApp, contrairement Ă  leurs boites mails (mais leurs parents continuent Ă  consulter la leur)
  • Ă  Messenger, le service de messagerie de Facebook : WhatsApp ne nĂ©cessite pas d'avoir de compte Facebook, de plus en plus boudĂ© par les jeunes. Un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone suffit.

PrĂ©cision intĂ©ressante : le service de WhatsApp est Ă©galement accessible depuis un ordinateur sur web.whatsapp.com, et extrĂŞmement facile d'utilisation.

Snapchat → oui

Si votre cible principale est les (très) jeunes, alors regardez Snapchat de près.

Envoyer des messages de manière dĂ©calĂ©e et fun vous permettra de vous adapter Ă  votre audience. C'est particulièrement vrai si vous vous adressez Ă  de jeunes adolescents : trouvez-les lĂ  oĂą ils sont.

Faut-il abandonner Facebook ?

Si les jeunes boudent de plus en plus Facebook, ils ne l'ont pas pour autant complètement déserté.

Facebook reste une belle vitrine pour votre association pour ĂŞtre visible auprès de votre public, d'autant plus que la plateforme joue souvent un rĂ´le de moteur de recherche : si jamais votre site n'est pas très bien rĂ©fĂ©rencĂ© sur Google, il est probable que les personnes vous cherchent aussi sur Facebook.

Donc nous ne vous conseillons pas d'abandonner Facebook, par contre, gardez en tĂŞte que cela ne constitue plus un moyen pour communiquer avec les jeunes uniquement, … mais sans doute plutĂ´t avec leurs parents !

Pour rĂ©capituler les diffĂ©rents points que nous avons abordĂ©s jusqu'Ă  prĂ©sent :

 

C'est pratique pour…

Ses inconvénients

Bonne(s) pratique(s) Ă  mettre en place

Twitter

Parler avec des influenceurs et des partenaires potentiels

NĂ©cessite de construire son audience, donc cela prend du temps Partager des photos, taguer des influenceurs et crĂ©er le dialogue

Snapchat

Parler avec vos jeunes en utilisant leurs codes

On peut légitimement lui reprocher son manque d'ergonomie

Laisser la main Ă  vos jeunes pour qu'ils gèrent le compte de votre association : ils le feront sans doute mieux que vous

Instagram

Créer une jolie galerie photo et vidéos de votre association

NĂ©cessite de construire son audience

Utiliser la fonction "story" pour faire passer les messages de manière dĂ©calĂ©e

WhatsApp

Envoyer des informations pratiques Ă  un grand groupe (jusqu'Ă  256 personnes par groupe)

Nécessite d'avoir les numéros de téléphone des personnes que l'on souhaite contacter

Identifier les groupes déjà existants, et déléguer le relai d'information.

Finalement, pour les associations sportives et éducatives notamment, nous recommandons d'utiliser Snapchat pour le "fun", Whatsapp pour le "sérieux" et Instagram pour le "joli". N'hésitez pas à être multi-canal pour multiplier les chances d'atteindre vos jeunes.

Evidemment, c'est vous qui faites vos choix !

réseaux-sociaux-association-comparatif

Combien de temps cela-vous prendra-t-il ?

Créer différents comptes sur les différents réseaux sociaux est relativement rapide. Nous vous expliquons tout cela ci-dessous.

En revanche, trouver et développer son audience peut être très long. C'est particulièrement le cas pour les réseaux sociaux de masse, où vous ne vous adressez pas à certaines personnes en particulier, comme Facebook ou Twitter.

La création de contenu peut être également chronophage. Si vous souhaitez gagner du temps, privilégiez les visuels et les messages assez courts sur les réseaux sociaux. En plus de vous faire gagner du temps, ils ont plus de chances d'être lus.

La diffusion peut également paraître gourmande en temps. Mais là encore, des solutions peuvent vous faire gagner du temps. Ainsi, les outils Hootsuit et Buffer vous permettent de gérer vos différents réseaux sociaux sur des plateformes uniques.

réseaux-sociaux-association-contenus-jeunes

Quels contenus partager sur les rĂ©seaux sociaux ?

L'avènement des réseaux sociaux a confirmé celui des visuels et des vidéos. Il est donc nécessaire de créer de jolis contenus pour accrocher votre audience, et a fortiori les jeunes.

Ceci est particulièrement vrai pour les photos postées sur votre galerie Instagram et pour les visuels envoyés via WhatsApp. C'est moins grave pour les messages plus éphémères envoyés comme les "stories" sur Instagram et les messages envoyés sur Snapchat.

Problème, vous n'êtes peut-être pas designer.

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe de nombreux outils en ligne pour créer des visuels assez "pro" facilement. Parmi ces outils, nous vous recommandons Canva et PickMonkey.

La deuxième bonne nouvelle, c'est que Snapchat et Instagram sont justement des applications qui vous permettent de créer des visuels.

Ces deux rĂ©seaux sociaux n'exigent pas forcĂ©ment des visuels d'une qualitĂ© professionnelle. Nous vous recommandons tout de mĂŞme de les soigner si vous le postez sur votre galerie Instagram : contrairement  Ă  Snapchat et aux "stories" d'Instagram qui sont Ă©phĂ©mères, les photos de votre galerie dureront dans le temps.

réseaux-sociaux-association-visuels

Comment crĂ©er les comptes Snapchat et Instagram de son association ?

Nous vous avons déjà indiqué comment créer la présence de votre association sur Facebook et Twitter. Pour WhatsApp, il y a de grandes chances que vous utilisiez votre compte personnel, lié à votre numéro de téléphone.

IntĂ©ressons-nous donc de plus près aux manières de crĂ©er les comptes de votre association sur Snapchat et Instagram. Rassurez-vous, l'un comme l'autre ne prennent pas plus de 3 minutes chrono en main.

Créer un compte Snapchat pour son association

Pour ĂŞtre certaine de ne pas vous dire de bĂŞtises, j'ai re-crĂ©Ă© un compte sur Snapchat. Force est de constater qu'on ne fait pas plus simple. VoilĂ  les Ă©tapes :

Une fois l'application tĂ©lĂ©chargĂ©e, lancez-la et allez sur "Inscription". Laissez-vous guider : renseignez le nom de votre association puis choisissez un nom d'utilisateur. Celui-ci est unique, il permettra notamment de vous connecter et d'ĂŞtre trouvĂ©s par les autres utilisateurs sur Snapchat. Puis choisissez un mot de passe.

association-communication-jeunes-snapchat association-communication-snapchat-inscription association-communication-snapchat association-communication-jeunes

Indiquez une date d'anniversaire. Choisissez une date qui montre que vous avez plus de 13 ans, âge minimum lĂ©gal autorisĂ© sur Snapchat. Renseignez une adresse mail ou une numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone. Vous recevrez un code de confirmation qui vous permettra de valider votre compte.

snapchat-associations-rĂ©seaux-sociaux snapchat-associations snapchat-associations-jeunes snapchat-association-communication-jeunes

Ca y est, fĂ©licitations, votre compte est crĂ©Ă© ! Trouvez vos premiers contacts, et envoyez vos premiers snaps.

Nous avons fait le nĂ´tre, alors Ă  vous de vous lancer !

réseaux-sociaux-association-communauté

Créer son compte Instagram pour une association

Une fois que vous avez téléchargé l'application, lancez-la.

Pour crĂ©er le compte de votre association, il suffit des Ă©lĂ©ments suivants :

  • Une adresse mail ou un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone
  • Le nom de votre association
  • Un nom d'utilisateur : il sera votre identifiant unique qui apparaitra sous la forme @nomdutilisateur. Deux comptes ne peuvent pas avoir le mĂŞme nom d'utilisateur
  • Un mot de passe

La bonne nouvelle : vous pouvez ĂŞtre plusieurs Ă  vous connecter simultanĂ©ment sur un mĂŞme compte Instagram.

rĂ©seaux-sociaux-association-instagram rĂ©seaux-sociaux-association-inscription-instagram rĂ©seaux-sociaux-association-instagram rĂ©seaux-sociaux-association-instagram-jeunes

Une fois que votre compte est crĂ©Ă©, il suffit de le personnaliser en cliquant sur l'icĂ´ne Paramètres rĂ©glages instagram associations en haut Ă  droite de l'application, puis "Modifier le profil".

Complétez votre profil avec les informations de votre choix.

Petite astuce : attention Ă  ne pas mettre votre compte en mode "PrivĂ©", sinon vous devrez approuver toutes les demandes d'abonnements. Au contraire, un compte ouvert permettra Ă  quiconque de voir ce qui se passe dans votre association, et donnera envie d'en savoir plus !

instagram-association instagram-associations-inscription

réseaux-sociaux-association-contenus-instagram

Comment faire un snap sur Snapchat ?

Un "snap" désigne le contenu que l'on crée sur l'application Snapchat.

Reprenons l'exemple d'un événement de l'association Yes You Can dont il faut faire la promotion.

Commencez par prendre en photo l'affiche de l'événement (ou ce que vous voulez, ça peut aussi être vous, ou d'autres personnes par exemple). Pour prendre la photo, appuyez sur le cercle en bas de l'écran. Vous pouvez également faire une vidéo en gardant votre doigt appuyé sur le cercle. Celui-ci deviendra rouge progressivement pour vous indiquer qu'une vidéo s'enregistre.

Astuce : si vous prenez une photo ou une vidĂ©o d'une personne (ou de vous-mĂŞme), gardez votre doigt appuyĂ© sur son visage sur l'Ă©cran. Snapchat vous proposera des filtres qui s'adaptent au visage de la personne. Nous vous en offrons un petit exemple Ă  la fin de cet article !

réseaux-sociaux-association-faire-snap

Une fois que votre photo ou votre vidĂ©o est prise, vous pouvez la "customiser" avec des filtres, textes et des autocollants proposĂ©s par l'applications. Ces diffĂ©rents Ă©lĂ©ments Ă©voluent constamment.

réseaux-sociaux-association-snap

Trouvez le filtre de votre choix en faisant glisser l'Ă©cran vers la droite ou la gauche.

réseaux-sociaux-association-contenus-snapchat

Rajoutez des autocollants ou stickers et des textes de votre choix.

rĂ©seaux-sociaux-association-texte-snapchat snapachat-association-texte snapachat-association-communiquer snapachat-association-emojis

Une fois votre snap finalisĂ©, vous pouvez rĂ©gler la durĂ©e pendant laquelle il restera Ă  l'Ă©cran : entre 1 et 10 secondes en allant sur le petit chronomètre en bas Ă  gauche de l'Ă©cran - on vous avait prĂ©venu, c'est de l'Ă©phĂ©mère !

Et enfin, l'icĂ´ne en bas Ă  droite permet d'envoyer votre snap Ă  vos contacts. Nous vous conseillons Ă©galement de l'ajouter Ă  votre "Story", cela signifie qu'il apparaitra sur votre profil pendant les 24 heures suivant sa publication, et vos contacts pourront voir votre snap.

snapachat-association-fonctionnement snapachat-association-fonctionnement snapachat-association-story

réseaux-sociaux-association-story-instagram

Comment faire une "story" sur Instagram ?

Passons maintenant à Instagram. Faire une story sur ce réseau social a un fonctionnement extrêmement proche de Snapchat que nous vous avons expliqué ci-dessus.

Voici les Ă©tapes :

instagram-association-story-publier

De ma même manière que sur Snapchat, commencez par prendre une photo ou une vidéo (dans ce cas, gardez votre doigt appuyé sur le cercle en bas de l'écran) puis ajoutez-y les éléments de votre choix.

Cette fois-ci, j'ai pris une vidéo de Bertrand et Etienne qui travaillent en face de moi, puis j'y ai ajouté du texte que j'ai mis en bleu. Enfin, j'ai dessiné un soleil en blanc et jaune.

instagram-association-story instagram-association-story-texte instagram-association-story-modifier instagram-association-dessin

Et voilĂ  le rĂ©sultat :

Il ne reste plus qu'Ă  la partager en cliquant sur le petit bouton instagram-association-story-valider pour que votre "story" apparaisse sur votre compte pendant 24 heures.

réseaux-sociaux-association-bonnes-pratiques

Vous voilĂ  dĂ©sormais armĂ© pour vous lancer Ă  l'assaut des rĂ©seaux sociaux des "jeunes". Retenez surtout que le meilleur moyen d'avancer, c'est d'essayer, alors sautez le pas !

Encore merci Ă  Adrien pour sa contribution Ă  cet article. 

Et si vous souhaitez aller encore plus loin, découvrez les réseaux sociaux pour votre association !

Nous espĂ©rons qu'il vous sera utile. Si c'est le cas, n'hĂ©sitez pas Ă  le partager... sur les rĂ©seaux sociaux Ă©videmment !

Vous souhaitez aller plus loin dans votre communication ? TĂ©lĂ©chargez le guide de la communication digitale pour votre association !

Nouveau call-to-action

Sources : - Le blog du modĂ©rateur, Etude Piper Jaffray Spring 2017Le blog du modĂ©rateur, Les jeunes dĂ©laissent Facebook au profit de Snapchat et Instagram