Découvrir assoconnect Essai gratuit

Recruter un jeune en Service Civique en 6 étapes

Le Service Civique est un dispositif créé en 2010. Il permet aux associations éligibles d’accueillir un jeune de 16 à 25 ans, pour une durée de 6 à 12 mois. Les jeunes ainsi accueillis reçoivent une indemnisation en grande partie prise en charge par l’Etat. De l’idée initiale à l’accueil d’un volontaire, voici 6 étapes pour recruter un jeune en Service Civique :

Dans cet article, nous avons également recueilli les témoignages de deux personnes, qui partagent avec nous leur expérience du Service Civique :

Anthony Joffrin

Responsable des Ressources Humaines Volontaires chez ZUPdeCO

ZUPdeCo est une association qui lutte contre le décrochage scolaire, en organisant des séances de tutorat individuel et collectif avec des collégiens de ZEP. Anthony Joffrin, en tant que référent ressources humaines de l’association, gère les contrats de plus de 200 volontaires en Service Civique dans toute la France.

Boris Launey

Etudiant, ancien volontaire en Service Civique pour l’association La Brèche

Après une licence en Maths Informatique, Boris souhaitait se réorienter vers un autre domaine, mais avait besoin de temps pour réfléchir. Il a donc choisi d’effectuer un Service Civique, ce qui lui accorderait ce temps tout en lui donnant l’occasion de découvrir d’autres métiers.

assoconnect association service civique

Les 4 avantages du Service Civique pour votre association

Disponibilité

Contrairement à un bénévole qui exerce généralement une activité professionnelle et accorde une partie de son temps libre à l’association, le volontaire en Service Civique est disponible à temps plein pour des projets plus conséquents.

Attention, cependant, la règle est claire : un volontaire ne peut pas se substituer à un salarié.

Coût

L’avantage financier est double :

  • L’indemnisation du volontaire est directement versée par l’ASP, Agence de Services et de Paiement, qui dépend de l’Etat,
  • Les associations bénéficient d’une aide de l’Etat au titre de l’accueil d’un Service Civique. Cette aide peut vous aider à prendre en charge les frais de transports, repas, et logement relatifs à l’accueil d’un volontaire. Pour en profiter, il vous suffit de remplir et retourner ce formulaire.

Un regard neuf et extérieur

Accueillir un volontaire en Service Civique, c’est aussi faire appel à une personne qui ne connait pas encore votre association, alors que vos bénévoles sont peut-être des adhérents de longue date. Vous pourrez alors profiter de son regard neuf. C’est ce que l’expérience de Boris confirme :

« J’ai consacré les 6 premiers mois de mon Service Civique à réaliser une grande enquête de satisfaction auprès des porteurs de projet accompagnés par l’association. J’ai mené des entretiens individuels qui ont donné lieu à un rapport oral présenté à un réseau d’associations et d’élus. Par souci de neutralité, mon tuteur ne souhaitait pas le faire lui-même. J’ai apporté un regard extérieur, et des décisions ont pu être prises grâce à mes travaux. »

Des volontaires jeunes et motivés

Effectuer un Service Civique n’est pas obligatoire. Vous avez donc la garantie que les jeunes qui participent au programme sont motivés.

« Chez ZUPdeCO, nous faisons appel à des volontaires en Service Civique pour établir une relation de confiance avec les collégiens, et également pour les motiver, car nous mettons les collégiens en contact direct avec des jeunes qui s'engagent. C’est une mission exigeante, responsabilisante et très formatrice. »

Bien entendu, malgré tous ces avantages, l’accueil d’un volontaire en Service Civique vous donne aussi quelques responsabilités : vous devrez encadrer le jeune pendant toute la durée de son service civique, et vous acquitter des formalités administratives nécessaires.

assoconnect association service civique volontariat

Votre association est-elle éligible ?

Pour pouvoir accueillir un volontaire en Service Civique, votre association doit d’abord obtenir un agrément. Ces agréments sont accordés aux associations dont l’activité a un rapport avec les domaines suivants :

Par ailleurs, vous devrez attester de la solidité financière de votre association, ainsi que de votre capacité à accueillir, encadrer et accompagner un jeune volontaire.

En revanche, votre association ne doit pas nécessairement être reconnue d’utilité publique.

storage?id=603735&type=picture&secret=wc4otcEVMytDqk45DltIyVCVwxXok06RCD8wfk8w&timestamp=1557232122

Elaborer une mission civique

Pour effectuer votre demande d’agrément, l’agence du Service Civique vous demandera de réfléchir à la mission que vous souhaitez confier au(x) volontaire(s).

Comme indiqué précédemment, la mission confiée à un volontaire ne peut pas substituer à celle d’un salarié. Pourtant, le ou la volontaire sera disponible à temps plein, et il faudra bien l’occuper !

L’idéal est de leur confier la gestion d’un projet important, mais ponctuel. Par exemple, vous organisez un événement important, et vous avez donc besoin de quelqu’un pour le préparer, ce qui ne sera plus le cas une fois l’événement passé.

Voilà un peu d’inspiration :

D'après Anthony Joffrin, « chez ZUPdeCO, les volontaires sont chargés d’organiser et de coordonner le tutorat dans les collèges. Ils sont aussi le lien entre l’association et l’équipe éducative. Nous proposons des contrats de 6 à 10 mois, et faisons en sorte qu’il y ait au moins un volontaire par collège de septembre à juin. »

Les missions de Boris chez La Brèche étaient différentes : « Le réseau souhaitait moderniser sa manière de travailler pour pouvoir répondre à des appels d’offre. J’ai donc animé des formations sur le numérique, domaine dans lequel je suis plus à l’aise que les salariés de l’association. J’ai également créé des vidéos explicatives. »

assoconnect association contrat travail civique

Demander un agrément au titre d'engagement civique

Pour obtenir un agrément, vous devez en faire la demande auprès de l’agence du Service Civique.

Une fois cet agrément obtenu, il sera valable pendant 3 ans.

Télécharger le dossier de demande d'agrément

Vous souhaitez dépoussiérer la gestion de votre association et la rendre plus digitale ? Testez gratuitement le logiciel AssoConnect pendant 30 jours !

Essai gratuit

assoconnect association indemnité contrat civique

Rédiger une offre de Service Civique

Une fois la mission élaborée et l’agrément obtenu, encore vous faut-il trouver le volontaire idéal. Comment formuler une offre qui attire les candidats ? Dans la réponse à cette question, il y a deux écoles !

Pour Anthony Joffrin de ZUPdeCO, c’est la clarté qui prime. « Le candidat doit savoir où il met les pieds avant de s'engager ! Même s’il est vrai que la localisation joue vraiment un rôle dans la popularité des annonces. Certaines régions attirent plus que d’autres… »

Nous ne citerons pas de noms !

Pour Boris, qui a justement mis les pieds dans une région moins attractive, la possibilité d’ajuster les missions en fonction des affinités et compétences du volontaire est un plus. Le fait qu’il ait pu déterminer ses missions en concertation avec son tuteur l’a incité à s’installer à la campagne. « Même si ce n'était pas prévu dans l'offre de Service Civique, le jeune volontaire peut avoir des compétences supplémentaires qui peuvent être mises au service de l'association ».

C’est donc à vous de choisir : vous avez élaboré une ébauche de mission lors de votre demande d’agrément. Si celle-ci est ferme, précisez-le dans votre offre. Les candidats apprécieront cette clarté et ceux que cette mission intéresse sauront dans quoi ils s’engagent. Si vous êtes ouvert aux ajustements, en fonction des compétences du volontaire, précisez-le également. Ce pourrait être un atout précieux de votre offre.

assoconnect association emploi civique volontaire offre

Accueillir un volontaire civique dans votre association

Une fois le candidat idéal trouvé, il reste une dernière étape administrative à traiter : la rédaction du contrat civique. L’agence du Service Civique vous fournit un modèle de contrat, ce qui vous permettra déjà d’économiser pas mal de temps.

A la fin de la mission, vous devez également fournir une attestation de Service Civique au volontaire, incluant une évaluation de ses compétences.

Comme tout salarié ou bénévole, un volontaire motivé est un volontaire productif ! Chez ZUPdeCO, chaque volontaire remplit un questionnaire de satisfaction à la fin de son service. « Nous avons 99% de taux de satisfaction. Si la mission n’est pas satisfaisante, nous prenons le temps de contacter le volontaire, pour savoir ce que l’on peut améliorer ».

Pour Boris, « il ne faut pas hésiter à faire se rencontrer les différents jeunes présents dans le réseau de l’association. Dans le milieu rural, particulièrement, cela permet de créer des liens entre les jeunes mais aussi entre les associations ».

assoconnect association engagement civique jeune

Pour résumer, le Service Civique est un bon moyen de collaborer avec un jeune sur les projets de votre association. Le dispositif est peu coûteux pour les associations, même si cela demande quelques démarches administratives et un investissement en matière d’accompagnement.

Dans les commentaires, partagez, vous aussi, votre expérience avec le Service Civique, en tant que volontaire ou en tant que tuteur !

Développez la visibilité de votre association et recrutez davantage de volontaires civiques. Téléchargez le guide de la communication digitale pour propulser votre association !

Nouveau call-to-action